Histoire d une adoption


Il y a trois ans à présent, j'ai adopté Nicky, oriental de deux ans au très lourd passé difficile. Il est devenu, avec beaucoup de patience, un chat adorable et câlin.
Voici son histoire, puisse-t'elle venir en aide à tous ceux qui hésitent à adopter un chat adulte et craintif. 

20 janvier 2011:

Je vis avec Orphée, mon adorable persan de 5 ans, depuis le départ de son ami petit chien, Orphée se sent seul et je décide te lui trouver un compagnon pour l'aider à combler cette solitude animale. 
Comme Orphée est bien adulte je me dis qu'il vaut mieux lui éviter les coquineries d'un chaton et que , tant qu'à faire, nous pourrions rendre heureux un chat qui en a grand besoin.
Je vais donc voir à la SPA du coin qui hélas n'accorde aucun chat à des personnes vivant en appartement, quelle bêtise !
Nous voilà donc à chercher sur les sites d'annonce, au feeling des mots écrits et des regards de chats. Ils en disent souvent bien long sur leur misère. Tellement de chats adultes proposés à la vente et à l'abandon ...

Et voilà que je le trouves, Nicky (son nouveau nom), oriental tacheté lavande. Un regard perdu, une annonce de vente à trois fois rien d'un *éleveur* qui n'en veux plus. Visiblement la dame est pressée de s'en débarrasser, elle me propose un rapide échange dans un Mac Do à Genève pour éviter de passer la frontière... Ben voyons.
Elle me dit que c'est un chat timide limite peureux, à son regard je me doute bien que je n'achète pas là un sublime chat, mais c'est ce que je cherche donc j'accepte de le sortir de là.

29 janvier 2011

Me voilà donc partie à Genève au fameux Mac Do.
La Dame est pressée, elle a une soirée ensuite, même pas le temps de prendre un verre, quelques mots sur son sublime élevage et sa vision de celui-ci. Je ne dis rien, surtout pas que j'ai élevé avec amour durant plus de 10 ans et que je ne connais que trop bien les dessous des ventes débarras à trois fois rien en quinze minutes chronos. Échanges des papiers du chat, de son carnet de santé (qui, comme c'est bizarre n'est pas à jour, oublié de vacciner celui-là) et remise de cachets à lui donner car vous comprenez par sécurité, il n'a rien mais la chatterie a eu la giardiose, mieux vaut prévenir au cas où. Ben voyons.  
Nous montons aux toilettes et elle me sort une pauvre chose recroquevillée qu'elle me glisse dans mon panier de transport. 

Et je reprend la longue route vers mon canton avec pour musique les cris déchirants du malheureux chat affolé à qui je parle doucement tout le chemin en lui expliquant qu'à présent la vie va être belle et que je ne sais que trop bien ce que subissent les chats de race qui ont peur de celle qui les sort de leur panier et dont on se débarrasse pour trois fois rien...

Arrivés à la maison je pose le panier dans le couloir et Orphée vient voir qui fait ces cris de détresse. 
Il sursaute !  Comprenez-bien que mon Féo n'a jamais vu d'oriental de sa vie, ce long nez, ces énormes oreilles et ce poil raz, c'est une fameuse surprise, mais celle-ci passée il admet que c'est bel et bien un de ses semblables et se met gentiment à ronronner pour lui dire que tout va bien. Orphée est un chat thérapeute, il va le prouver et il aura du travail !

En attendant , pas question qu'ils se touchent, le petit dernier part en isolation dans ma chambre. Tout d'abord pour qu'il prenne ses repères et ensuite pour éviter une éventuelle contagion de maladie. 
Du Feliway est branché dans la pièce, un panier confortable sous le lit, bac à litière, nourriture de premier choix, tout est prêt on peut ouvrir la cage...
 Un chat affolé en sort et se précipite partout où il croit pouvoir fuir, y compris droit dans le miroir de garde-robe qu'il prend pour un couloir. Nicky n'a jamais vu un miroir de sa vie, c'est à présent très clair il n'a jamais vécu autrement qu'en chatterie fermée loin des humains. Il se précipite sous le lit.

C'est mon anniversaire, quel cadeau je me suis faite là !

30 janvier

Le pauvre chat a passé sa journée terré sous le lit ayant tout de même le courage pour sortir maintes fois vers le bac à litière.  Les odeurs sont insoutenables, la diarhée idem ... RDV chez le véto s'impose et c'est nettement parti pour un abonnement.

Attraper un chat apeuré planqué sous un lit, si vous n'avez jamais essayé sachez que c'est plus qu'une expédition de battue et de chasse. Mais j'ai fini par y arriver pour rejoindre le véto.
Bilan du vétérinaire : chat trop maigre, poil rêche en mauvais état, bilan de santé pas très positif et test de giardiose positif. Constat de *coude* des pattes arrières à nu, forte chance que ce petit bonhomme ait vécu en cage grillagée...

Si vous ignorez ce qu'elle cette saleté de maladie c'est un parasite microscopique qui se loge dans les intestins.  Les parasites produisent des kystes (des formes résistantes du parasite) qui sont avalés. Les kystes se reproduisent ensuite dans les intestins, causant ainsi les signes et les symptômes de la giardiose. Les parasites forment ensuite de nouveaux kystes, qui sont passés dans les selles, ce qui continue le cycle vital du parasite. L'ingestion d'un nombre aussi petit que 10 parasites suffit à provoquer la maladie. 
Le problème chez le chat c'est qu'il se lèche pour se nettoyer, se réinfectant ensuite... 
Inutile de dire que c'est hautement contagieux pour les autres chats partageant sa vie et sa litière, contagieux à l'humain aussi MAIS uniquement s'il porte sa main à sa bouche après avoir (par exemple) nettoyé les lieux infectés, donc peu de chance pour nous .

Un chat qui ne sort jamais n'en attrapera donc jamais... Sauf s'il vient d'un élevage peu propre, la giardiose se développe dans les eaux croupissantes et les humains des pays en voie de développement la subissent aussi. A vous de juger... 

Retour à la maison avec un sérieux programme de soin et la difficulté de devoir attraper ce pauvre Nicky deux fois par jour pour être sûre qu'il prenne bien ses médicaments... Alors que normalement il vaut nettement mieux laisser un nouvel arrivant tranquille s'habituer à son intérieur. 
A savoir que donner des médicaments ne suffit pas, il faut traiter TOUTE la pièce, changer quasi le bac après chaque usage et prier pour que cela marche. 
Perso si vous avez un animal qui ramène cette maladie je vous conseille fortement l'achat d'un nettoyeur à la vapeur. La haute température de la vapeur tue les kystes sortis et déposés dans la pièce. Vous ne les voyez pas, mais passer l'appareil au sol et sur les tissus divers finit par éradiquer le problème. C'est d'autant plus simple à faire en chatterie où à part le sol, le bac et les arbres à chat il ne reste pas grand chose à nettoyer. 


 Sur le lit, très timidement à 15 jours
15 février 2011

Tests giardiose négatifs, Nicky en est débarrassé, il a pris 800gr, le poil devient plus beau, plus soyeux. 
A l'examen de sa bouche il a une énorme gingivite et des dents manquantes. Il a réellement 2 ans mais la dentition d'un chat quasi âgé... 
J'ai contacté *l'éleveur* qui m'a répondu par mail que chez elle plus de giardiose et que la gingivite passera avec les médicaments donnés pour le traiter. C'est le seul et dernier message que j'aurai d'elle... Elle ne répondra jamais aux gentilles nouvelles que je donnerai ensuite, si j'avais encore des doutes, elle s'en fiche royalement. 

Malgré les traitements donnés et l'éradication de la giardiose, il a toujours la diarrhée. C'est parti pour d'autres recherches et des essais multiples de nourritures légères pour ses pauvres intestins. On ne trouvera jamais rien et rien qui puisse aider à supprimer cette diarrhée. Le véto finira par prescrire de la cortisone qu'il devra prendre à vie. Il a les intestins fichus sans doute depuis fort longtemps. 
Je finirais par décider d'arrêter les médicaments et m'y faire, la cortisone à vie détruit les reins, tant pis pour la diarrhée, Nicky grossit et son état général est incomparable.

Quinze jour qu'il est là. Il commence à sortir la nuit et venir timidement se mettre sur le lit, pas trop près. Une main qui se tend pour une caresse il fuit.
Orphée a le droit de venir voir, il est ravi de pouvoir entrer, il vas vers le dessous du lit, ronronne comme un tracteur diesel et tente d'apaiser le pauvre nouveau copain. Il a absolument tout à lui apprendre et visiblement c'est aussi un excellent père.


3 semaines, on sort de plus en plus le jour 

1er mars 2011

Un bon mois à la maison
Les sorties hors du dessous de lit sont de plus en plus fréquentes à l'appel d'Orphée qui a décidé qu'il était grand temps.
L'humain fait toujours très peur, un passage à pied dans le couloir et zou sous le lit, on se tient à distance et on observe l'autre faire des câlins, on se dit que ce n'est pas si mal que cela mais une main est-ce bien fait tout de même juste pour câliner, on doute encore 

Mai 2011

Cette fois c'est décidé, là où Orphée va j'irai...
Orphée commence à se dire qu'il n'a pas besoin de couverture quand il dort, mais ma foi si c'est pour la bonne cause il supporte.
Si Orphée ronronne et que ma main le caresse, Nicky accepte la caresse aussi, mais pas trop longtemps.
On le voit de plus en plus dans tout l'appartement mais toujours collé à Oprhée.
La porte de la chambre est désormais toujours ouverte.
Quand à la diarrhée elle est toujours là, on ne sait plus quelles croquettes essayer rien n'y fait, il va falloir accepter de vivre ainsi


Photo prise le 1er avril 2011

Janvier 2012

Un an de nouvelle vie ça vous change un chat peu à peu. 
L'essentiel est de ne jamais se décourager et de toujours laisser le chat venir de lui-même.
Nicky se met à se frotter à mes jambes, il se met même à miauler plein d'histoires passionantes quand on lui parle. Il répond tout simplement. 

Il supporte quelques minutes d'être pris dans les bras alors qu'avant c'était une énorme panique et accepte même qu'on lui coupe les griffes. 
Il a appris à apprécier la brosse sur sa fourrure, mais impossible de lui toucher le ventre, il se démène comme un beau diable et file sans demander son reste. 

Il est toujours craintif et file sous le lit, mais uniquement quand nous avons des visites, cela reste l'endroit le plus sûr de la maison.

Aout 2012

Une maman est venue avec sa petite fille nous dire bonjour, Orphée comme toujours accueille les visiteurs avec curiosité et pour la première fois Nicky a suivi. 
Comme pour tout le reste si Féo estime que c'est sans crainte, il a décidé de lui faire confiance.
Une autre amie vient parfois avec ses chiens, des chiens habitués aux chats. Après un retrait sous son lit, notre kiki a tenté une sortie à découvert, les chiens semblent être absolument sans crainte.

Janvier 2013

Deux ans de nouvelle vie.
Monsieur Kiki a complètement adopté le comportement de son père adoptif : bavardages, câlinages, ronrons de plus en plus puissants, si Orphée reste un tracteur diesel, Nicky reste tout de même du gabatit bruit mini tondeuse mais c'est tout à fait audible à présent.



C'est l'hiver, notre oriental mimétise son papa d'adoption, il se fait un énorme sous-poil laineux qui lui donne des airs de chartreux au régime. C'est vraiment rigolo à voir, kiki se prend pour un Persan, vu son pédigrée et ses ascendants prestigieux il est totalement impossible génétiquement qu'il ait du sous-poil laineux. C'est tout simplement du mimétisme. On a beau lui dire qu'il n'est pas un persan, rien n'y fait...

Décembre 2013

J'ai tellement l'habitude de nettoyer des bacs souillés de diarrhées que je ne m'en suis même pas rendue compte... Nous avons jonglé depuis presque trois ans avec toutes les marques de croquettes haut de gamme sans farine végétale et sans farine animale.  Kiki n'a plus de diarrhée, ses selles sont quasi normale et les odeurs ont disparu. Nous avons réussi à remettre en état ses intestins fragilisés à vie.Personne n'en revient, pas même moi.

Janvier 2014

Kiki est enfin devenu un vrai oriental avec toutes les coquineries de sa race.
Il adore se coller contre moi dans le fauteuil et jalouse son cher père d'adoption en lui passant devant quand celui-ci réclame un câlin. Bonne pâte Féo le laisse faire.
Impossible d'écrire sur un clavier tranquillement ni de marcher dans le couloir sans se prendre les pieds l'un dans l'autre pour éviter un pot de colle envahissant.

Nick adore faire le malin en volant la grosse boule peluche de la chambre, il arrive parfaitement à défaire les lacets ou les liens genre cuir, tout pareil pour mes bracelets ou mes boucles d'oreilles qu'il part voler jusque dans les armoires ou les cotons tiges dans la poubelle de salle de bain...

 

Il saute sur l'arbre à chat à hauteur de bras et pousse sa tête contre vous dès que vous passer. Il ronronne à qui mieux mieux lorsque vous le portez en se frottant à votre visage mais 5 minutes lui suffisent largement, il n'aime pas trop être porté en hauteur. Je suis persuadée qu'on a dû le jeter par terre quand il était chaton. 

Il adore regarder *sur la terre des dinosaures*, c'est la seule chose qui l'intéresse à la télévision. Il se plante alors sur son petit derrière juste devant l'écran et suit avec intérêt ces énormes bestioles à l'écran.

Même les messieurs étrangers ont droit à des câlins après qu'Orphée ait donné le feu vert.
Trois ans de vie commune, Kiki est devenu un chat bien dans ses pattes.

N'abandonnez jamais, avec beaucoup de patience et d'amour on arrive à faire des miracles.



Kiki aujourd'hui...
  
Fin aout 2014

Il est temps pour Kiki d'apprendre à partager lui aussi, une petite Miss.Tic adoptée à la SPA a rejoint la maison. Kiki boude mais la demoiselle a trois mois, à cet âge quand on est bien équilibrée (et merci à la SPA qui fait un sacré boulot, elle l'est) on n'en a cure des râleurs. La vie est remplie de découvertes magnifiques auprès de Tonton Orphée toujours aussi paternel. 
Alors le boudeur commence à se dire qu'une copine c'est pas si mal après tout.

Deux chats sortis de la misère, deux histoires différentes et rien que du bonheur à trois. 
Adoptez ils vous le rendent bien croyez-moi :-) 

1 commentaire:

Chocolasco a dit…

votre histoire m'a scotché avec plaisir devant mon ordinateur, je me dis que vous avez une patience folle d'où un amour fou pour avoir resisté et réussit ou beaucoup aurait renoncé. Bravo!!!